Musée Wiertz

Rue Vautier 62
1050 Bruxelles

Bienvenue dans l’univers si particulier du peintre, sculpteur et homme de lettres Antoine WIERTZ (1806-1865), un des artistes belges et romantiques les plus controversés. En 1850, aux frais de l’État belge, ce visionnaire fit construire l’impressionnant Atelier, devenu Musée dès son décès en 1865 et rattaché déjà en 1868 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Ses peintures monumentales pouvant aller jusqu’à 12 mètres de long, inspirées de grands maîtres du passé - Rubens, Michel-Ange ou Raphaël - , y côtoient ses multiples petites esquisses.

WIERTZ est très connu pour ses sujets dramatiques tels que "Faim, Folie et Crime", tableau qui a particulièrement frappé l’artiste américaine R.H. Quaytman ayant découvert par hasard son Musée-atelier lors de son passage à Bruxelles en 2019, en quête d’inspiration locale pour son exposition actuelle au WIELS.

Cette coïncidence exemplaire WIERTZ-WIELS vous sera palpable par une lecture (FR, NL, ENG, DU) d’une lettre imaginaire écrite par R.H. Quaytman à l’intention d’Antoine Wiertz. Quatre jeunes guides déploieront tous leurs talents (FR, NL, ENG, DE) pour évoquer la personnalité rebelle et l’œuvre pleine de paradoxes de Wiertz.

Huit très jeunes danseurs du cours de Danse Contemporaine de L’Ecole de Cirque de Bruxelles - sous la direction de Lydia Mboko -  vous proposent, à l’unisson, en solo ou en duo, un écho corporel aux œuvres de Wiertz, amplifiant avec leurs corps cet espace si intime et majestueux à la fois. Rapport à la musique et au sol, voix, masques, visages découverts, l’énergie créatrice et révolutionnaire sera au rendez-vous !