05.02.2019

5 moments uniques qui font Museum Night Fever

Vous passez votre temps libre à arpenter les dernières expos ou n'êtes vraiment pas sûr que ce soit votre truc ? De notre côté, on a toujours eu en tête autre chose qu'une visite habituelle de musée pour Museum Night Fever.

Ce qu'on veut, c'est de la magie. Un savant mélange entre intime et grandiose. Provoquer des rencontres, aussi. En bref, une expérience originale et totale le temps d'une nuit à Bruxelles.

Voici donc 5 choses que vous ne pouvez vivre qu’à Museum Night Fever.


Au musée mais pas hors d’atteinte

C’est dans l'euphorie de la nuit et parmi la multitude de visages croisés que les musées prennent véritablement sens. Le caractère parfois austère des lieux et la solitude d'une visite habituelle se perdent dans la fougue des performances et l’honnêteté des liens créés par les artistes de tout horizon culturel et social avec les collections des musées. Museum Night Fever se veut plus que jamais à la portée de tous et c'est bien le genre de sensation unique qu'on recherche !

Dans une autre dimension

Déjà dansé au point d'oublier tout et de vous sentir ailleurs ? MNF c’est un peu ça aussi avec d'infinies possibilités d'évasion : des milliers d'espace-temps à parcourir et mélanger pendant toute une soirée. En bref, soyez vous-même ou qui vous voudrez, ici ou ailleurs, d'un fan de Bruegel au 16ième siècle à un concepteur de vaisseaux spatiaux tout ce qu’il y a de plus contemporain !

1000 jeunes en plein rush d'adrénaline

Contrairement à d'autres modèles européens, la nuit des musées de Bruxelles entend bien bousculer les conventions et confie à 1000 jeunes talents, artistes et collectifs confondus, les rênes de la programmation des 30 musées. Concerts, performances de danse, drag, combat au sabre laser, babyfoot géant, cheerleading, création de court métrage, chant grégorien électro (say what?), expérience virtuelle immersive : la frénésie de la jeune création belge est plus que jamais mise à l'honneur pour vous traduire les collections des musées.

Bruxelles, ville qui ne dort jamais

New York, c’est bien mais Bruxelles aussi peut vibrer intensément au rythme des lumières vacillantes. Aux quatre coins de la ville, des milliers de personnes sillonnent les rues de musée en musée comme autant de lucioles géantes en mouvement perpétuel. En soi, c’est une frénésie qui vous veut du bien. Alors on se décrispe, on oublie l’hiver et on fait briller sa petite lumière intérieure au contact des splendeurs de Bruxelles -et au-delà pour ceux qui rejoignent notre afterparty

Exit la zone de confort

MNF, c’est la bonne occasion de sortir de sa zone de confort ! Avec 30 musées aux thèmes hétéroclites (voire bizarres), une programmation plus que multidisciplinaire (voire bizarre) et un max de mélanges inattendus, il y a de quoi gentiment tester ses limites. D’ailleurs, on nous demande souvent ce qu’on conseille de voir durant la soirée et notre réponse quasi systématique - et, soyons honnêtes, pas très risquée - est la suivante : allez voir quelque-chose que vous ne connaissez pas encore ou que vous ne verriez jamais en temps normal ! The rest, ladies, gentlemen and non-binaries, is history.

Museum Night Fever a lieu le samedi 23 février 2019 de 19h à 01h dans 30 musées.
Info & €12 tickets dès à présent disponibles.